Pour que mes enfants sachent d’où ils viennent

Publié le par Serge MERY

Je ne sais comment vous vivrez demain mais je sais que vous êtes issus de la grande famille de la gauche. Nous venons de quitter un siècle et nous savons ce que nous en avons fait. En 1794, la Convention a aboli l’esclavage, rétabli en 1802 et de nouveau aboli en 1848 par la deuxième République. En 1882, Jules Ferry fait voter contre la droite, l’enseignement primaire laïque, gratuit et obligatoire. Entre 1894 et 1906, toute la gauche lutte pour la révision du procès Dreyfus. A part quelques très rares exceptions, la droite insulte et menace les Dreyfusards. Elle tente même de tuer certains des plus connus comme Zola.
En 1900, Millerand (alors socialiste) fait voter une loi instituant l’inspection du travail avec une réduction du temps de travail. En 1905, la loi de séparation des Eglises et de l’Etat est votée. En 1912, la gauche fait voter l’impôt sur le revenu. En 1936, Léon Blum fait voter les congés payés, les conventions collectives pour régler les conditions de travail et d’emploi dans les entreprises. En 1945, le système actuel de sécurité sociale est mis en place et permet aux salariés pauvres de se soigner. En 1981, la peine de mort est abolie. Les radios deviennent libres. L’autorité de la Cour européenne des Droits de l’Homme est acceptée. L’impôt sur les grandes fortunes est créé. (supprimé par la droite en 1986, il est rétabli par la gauche en 1988). La cinquième semaine de congés payés est mise en place. Entre 1997 et 2002, le chômage baisse de 1 million et 320 000 emplois sont créés pour les jeunes. Le pouvoir d’achat des ménages augmente de plus de 15%. Les comptes de la sécu enregistrent un excédent de 2,3 milliards d’€. Le budget de la recherche augment de 141%.

Aujourd’hui, tous ces grands rendez-vous sembleraient impossibles et pourtant la gauche l’a fait et nous sommes fiers de ce bilan. Demain, d’autres grandes réformes sont nécessaires. Elles peuvent être entreprises si nous nous en donnons les moyens avec une réelle politique de gauche. Avec vous, nous allons le faire. J’ai confiance car vous savez d’où vous venez.

Commenter cet article

Blanc 17/12/2011 15:42


Et la crise est entrain de remettre tout en question :


http://jerome.blanc3.perso.sfr.fr/Dotclear/index.php?2011/11/27/45-comprendre-la-crise-de-l-europe