Polémique sur le RER A

Publié le par Serge MERY

« La mise en service lundi de deux nouvelles rames, à deux étages et d'une capacité augmentée par rapport à celles qui circulent actuellement, vient clore un épisode de
tensions entre l'Etat et la Région datant de 2008.
En mai de cette année-là, en écho aux récriminations d'usagers, Nicolas Sarkozy avait déclaré que l'Etat (seul actionnaire de la RATP qui exploite cette ligne) était prêt à
«reprendre la main» sur la modernisation du RER A, déclenchant l'ire du président socialiste de la Région IDF et du Stif, Jean-Paul Huchon. » (Le Parisien.fr)
Si la région avait réagit à l’époque, c’était pour plusieurs raisons qui n’avaient pas été prises en compte par Nicolas Sarkozy, dont la seule préoccupation n’était pas les
voyageurs, mais de tacler les socialistes. D’autant que la Région et les Départements d’Ile de France sont les financeurs principaux des matériels (trains, trams, bus,
métros…..)
Les rames de RER qui vont circuler à partir de la semaine prochaine sont en fait des trains d’une génération dépassée qui n’offrent aucun des avantages des nouveaux trains circulant depuis peu sur le réseau H (gare du nord). Ils ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite. C’est dire que pendant les quarante ans qui viennent, nous n’aurons pas d’accessibilité parfaite sur le RER A. Ils ne sont pas ouverts sur l’extérieur par de grandes baies vitrées, leurs portes sont moins larges et ils restent compartimentés en voitures fermées qui restreignent la sécurité.
Et, en ce qui concerne la capacité, il est faux de comparer les matériels de cette façon. En fait, on doit comparer les capacités en heures de transport. Un train à deux étages, formule qui est abandonnée par toutes les grandes métropoles urbaines, reste plus longtemps stationné aux arrêts pour que les flux de voyageurs s’opèrent. (Il est plus long de descendre un escalier pour rejoindre le quai par une porte étroite). Ainsi, en une heure, on fera passer 12 trains d’un seul niveau de 900 voyageurs soit
10800. On ne fera passer que 7 trains de deux niveaux de 1300 voyageurs soit 9100. A chaque heure, on perd donc une capacité de 1700 voyageurs avec ces « nouvelles rames ».
Avec l’intervention de Nicolas Sarkozy, on aura donc des trains d’une génération dépassée, non accessible aux personnes à mobilité réduite, moins sécurisants et qui feront perdre de la capacité aux transports sur la ligne A. Belle réussite de notre expert en transports urbains qu’est Sarkozy !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SAXALAN 30/01/2014 10:41


Monsieur,


Suite à la 34ème agression subie par Marie-Neige Sardin, il est impossible de rester indifférent à vos propos tenus sur votre blog, ainsi que ceux de votre épouse.

Par galanterie,  je commenterai d'abord, ceux de votre épouse. Autant d'agressions subies par Mme Sardin lui paraît insupportable; on ne peut que partager son indignation. 
Cependant, ce sentiment exprimé, trop emphatique pour être sincère, est balayé par une réaction tout à fait contradictoire, mettant en avant de soi-disantes provocations sous forme de paroles et
d'écrits. Depuis quand la liberté d'expression est-elle interdite dans notre pays? il est vrai que l'actualité récente répond à la question...
En fait, ce qui arrive à Mme Sardin est logique, qu'elle l'aurait bien cherché et de plus, elle aggrave son cas en affichant sa sympathie à un parti raciste et xénophobe... Pendant combien de
temps encore seront utilisées ces vieilles ficelles qui commencent sérieusement à devenir complètement usées?.
Suivant cette logique sans appel, il serait donc normal que presque 30% des français qui approuvent les idées du FN, sans pour autant être des adhérents, soient agressés et violés. Belle
conception de la démocratie!
Il est à souligner au passage que les alliances électorales conclues entre votre parti et le P.C. ne semblent guère vous poser de cas de conscience, quand ce dernier a fait, au bas mot, 80
millions de morts. Argument trop facile, me direz-vous? N'avez-vous pas jeté la pierre le premier, quand vous remontez aux croisades, pour avoir découvert des figurines de templiers dans l'échope
de Mme Sardin. Je ne saurais trop vous conseiller de poursuivre vos recherches en remontant jusqu'à la préhistoire...
Votre épouse se pose la question de savoir si d'autres commerçants de la ville sont traités de la même manière? J'en suis à me demander si elle se rend de temps en temps dans le quartier de la
gare? elle trouverait elle-même la réponse. Si par hasard, elle s'y est déplacée, que n'a-t-elle rendue visite à Mme Sardin? qui lui aurait alors appris les raisons profondes de l'intérêt que
suscite son échope tant convoitée. Puisque votre épouse envisage de se présenter aux prochaines municipales, elle aurait apporté une belle preuve de l'intérêt qu'elle porte aux bourgetins et de
sa préoccupation à l'encontre de ceux qui veulent porter atteinte à la vie de ceux qui ne demandent qu'à exercer leur profession en toute quiétude.

Quand à vous Monsieur, vous avez l'impudence de déclarer: «Lorsqu'on nous assure qu'une femme a été 34 fois victime, naturellement on se renseigne. Et on se rend vite compte qu'il n'y a jamais eu
de suites judiciaires».
Il semblerait que vous vous êtes très mal renseigné. Sans doute avez-vous lu cela dans «Tintin» ou «Astérix»... Il vous aurait suffit de consulter son livre: «Celle qui dit non» pour apprendre le
nombre de plaintes déposées, restées sans suite puisque vous savez pertinemment que ce genre d'agression ne dure que quelques minutes à peine, ne laissant pas à la Police, le temps
d'intervenir.

Vous auriez pu avoir au moins la décence de citer cette dramatique affaire de viol où, malgré un rapport médical, le tribunal a estimé qu'il était impossible de déterminer le degré de
responsabilité de chacun, donc, la relaxe pour tous. Il est donc trop facile de déclarer qu'il n'y a pas eu de suite judiciaire, et pour cause...

Vous commettez aussi un énorme mensonge par omission, en occultant la citation au tribunal de Bobigny de l'auteur de sa 31ème agression, qui s'est soldée par une condamnation à deux ans de prison
fermes. Vous ne pouvez le nier, j'ai personnellement assisté au procès et peux vous en apporter des preuves.
Si vous souhaitez connaître tous les détails de cette affaire: renseignez-vous, mais pas auprès de n'importe qui...

Je ne m'abaisserai pas à disserter autour de vos derniers commentaires, tellement consternants, qu'ils prouvent à quel point, vous et votre parti suintent la peur à l'approche des prochaines
élections.
Etant à bout d'arguments, vous en êtes réduits à ressortir tous les poncifs pour lesquels les français qui ont un minimum de bon sens n'adhèrent plus.



Monsieur, je ne vous salue pas.

Dornach 24/12/2011 11:29


Il y a beaucoup plus grave :


http://charlesdornach.wordpress.com/2011/12/15/la-crise-de-la-dette-un-complot-politico-financier/