Des lycéens sauvés du désastre !

Publié le par Serge MERY

Il n’y aura que deux postes en moins au lycée Henri IV de Paris (photo ci-contre de la cour intérieure). Le lycée Saint Louis de Gonzague, à Paris toujours, gardera tous ses postes.

C’est une généralité à Paris puisque les lycées des arrondissements les plus aisés perdront quatre fois moins de postes que les arrondissements les plus populaires. Pareil pour les collèges.Je n’ose pas faire de comparaison avec la Seine Saint Denis ! Ce serait du mauvais esprit que de revendiquer une certaine égalité dans le taux d’encadrement de nos enfants. Cela étant, je suis heureux pour celles et ceux qui vont bénéficier d’une attention du Ministre.

Commenter cet article