Sarkozy recentralisateur

Publié le par Serge MERY

Qui aujourd’hui, en France, peut émettre des réserves sur la décentralisation ?  Qui peut dire que le fait d’avoir rapproché le centre de décisions du citoyen est une erreur ? Qui peut se plaindre des avancées extraordinaires en matière de construction de lycées ou de collèges ?

Personne n’oserait remettre en cause les concertations avec les habitants. Personne ne voudrait voir les préfets tout régenter de nouveau, loin, très loin des aspirations des Français.

Et pourtant le président de la République veut faire voter une réforme territoriale qui jette par-dessus bord près de trente ans de décentralisation.

Il faut bien savoir que son projet n’est en rien un projet d’efficacité et d’économie. Supprimer 3 000 élus locaux, alors que ce sont ceux-là qui coûtent le moins et qui ont les meilleurs résultats en terme de développement économique dans ce pays, est une pure aberration. Aucun élu local n’a à gérer un budget déficitaire (ce n’est pas comme le gouvernement qui a une dette de 150 milliards d’€).

Faire croire qu’un seul élu territorial pourra remplacer un conseiller général et un conseiller régional est un mensonge criant. Dans les faits, le futur élu devra s’entourer d’une technostructure et d’une administration qui retarderont encore les mises en place des projets, prendront des décisions non partagées par les citoyens comme il y a quarante ans. Il s’agit d’un retour en arrière, d’une recentralisation qui n’ose pas avouer son nom, d’une réforme antidémocratique. Alors que nous voulions aller plus loin dans la décentralisation en donnant plus de moyens aux collectivités qui sont le moteur, pour 75%, de l’économie de notre pays, nous assistons à un projet de régression.

Il faut expliquer cela au peuple de France et il faut que le peuple s’exprime à ce sujet. C’est urgent.

 

Commenter cet article

Fulminator 11/11/2009 11:43



On voit ce que donne la décentralisation : des politiques spéculateurs viennent de dilapider 200 millions d'euros de nos impôts.

Demission !!!!!!!!!!!!!!!!



fulminator 24/10/2009 15:22


M. Sarkosy a raison de faire cette réforme, il ne va pas assez loin d'ailleurs, c'est supprimer les départements qu'il faudrait faire.

La fiscalité des collectivités territoriales est devenue insupportable et tout cela pour payer, entre autres, le train de vie de ses messieurs-dames les conseillers.

Merci encore pour l'augmentation de pratiquement 11% de la taxe foncière !!!

Enfin, ces messieurs-dames, n'en font qu'a leur tête et ne répondent pas aux demandes de leurs concitoyens.