Remboursement des médicaments : de quoi s’inquiéter

Publié le par Serge MERY

medicament.jpgUn projet de décret émanant du ministère de la santé laisse entendre que la diminution des remboursements de nombreux médicaments pourrait être des plus importantes. Le taux de remboursement ne serait plus que de 25 % seulement.

 L’excuse est la maîtrise stricte des dépenses de santé qui ne doivent pas évoluer de plus de 2,9 % pour 2011, soit pour la première fois sous la barre des 3 %.

Il faut dénoncer la politique globale du gouvernement en la matière, et les diverses mesures de baisse des remboursements, comme la création, en 2010, d'une nouvelle catégorie à 15 % (vignette orange), dans laquelle ont été intégrés de nombreux médicaments jusqu'alors remboursés à 35 %. On veut générer des économies à court terme en augmentant le prix payé par les malades.

C’est le système même de l’assurance sociale qui est remis en cause.

 La Mutualité française, qui fédère la plupart des mutuelles, a condamné ce projet de décret. "Ce n'est pas avec ce type de mesures que l'on va rétablir l'équilibre de l'assurance-maladie, il faut arrêter cette politique qui n'a ni queue ni tête", estime Jean-Pierre Davant, son président, relevant que le projet de décret est discuté "au moment même où l'on s'interroge sur le Mediator, un médicament qui était remboursé à 65 % alors qu'on savait, depuis 1999, qu'il n'avait aucune utilité". Bizarre, non ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article