Remaniement ou fuite en avant ?

Publié le par Serge MERY

Nous venons d’avoir la confirmation de l’incompétence de Nicolas Sarkozy et de son inexpérience en matière de politique étrangère.

Le remaniement qu’il vient de subire marque son échec et la totale faillite de sa politique d’alignement sur les régimes les plus autoritaires pour tenter en vain de défendre des conquêtes économiques. Ses prédécesseurs savaient pourtant lier intérêts de la France et Droits de l’Homme. Les Etats-Unis s’y emploient également avec succès.

Mais super Sarko s’est courbé sans qu’aucun contrat n’aboutisse. Il a laissé monter des tentes bédouines au cœur de Paris pour satisfaire la folie d’un dictateur sans vendre un seul « Rafale » de notre avionneur. Il a perdu sur tous les tableaux.

Exit MAM qui a manqué de clairvoyance sur la situation au Maghreb et exit Hortefeux qui collectionne les convocations devant les Juges.

Mais ce ravalement sous la pression, si peu de temps après le remaniement de novembre, a du mal à cacher un échec plus global de la présidence sarkozienne.

Vivement 2012 et les élections présidentielles. Et souhaitons que le peuple français profite des élections cantonales de mars pour envoyer un message clair.

Commenter cet article