Les collèges publics sacrifiés en Seine-Saint-Denis !

Publié le par Serge MERY

En octobre dernier, le Conseil général a voté un plan exceptionnel d’investissement de 703 Millions d’euros en faveur des collèges. Il vise à changer le visage des collèges de la Seine-Saint-Denis mais aussi à répondre à des obligations nouvelles face à la hausse démographique. Mais le Ministère ne semble pas prendre la mesure de la situation du Département.

Les répartitions des suppressions de postes par Département de l’Académie de Créteil montrent que ceux qui trinquent le plus sont les lycées de l’Académie au nom de la baisse des effectifs mais aussi particulièrement les collèges de Seine-Saint-Denis. En effet les collèges de la Seine-Saint-Denis perdent 40 postes, c’est le seul département qui perd des postes dans ses collèges sur l’académie !

La situation de la Seine-Saint-Denis ne mérite-t-elle pas une autre politique ? Avec 20 postes en moins dans les écoles primaires, 40 postes en moins dans les collèges notamment, la Seine-Saint-Denis n’est pas épargnée malgré la fragilité de l’Ecole publique et les hausses d’effectifs prévues.

Cette politique va déstabiliser encore un peu plus un système déjà bien fragile.

Tous les rapports récents montrent un accroissement des inégalités. Le système est bon pour ceux dont le bagage culturel est déjà important mais il est impitoyable pour tous les autres. En Seine-Saint-Denis, les taux de réussite sont inférieurs de presque 10 points à la moyenne nationale ! 54% des élèves sont issus d’une catégorie sociale dite « défavorisée ».

Il faut plus d’adultes pour changer l’Ecole, pour une école qui prenne enfin en compte les besoins de chacun. C’est la reconquête de l’Ecole publique qui est en jeu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article