Le peuple français est intelligent

Publié le par Serge MERY

Le gouvernement serait sans doute bien inspiré d’écouter attentivement le bon sens exprimé par les Français.

Interrogés début avril, voici ce qu’ils comprennent et analysent dans la réforme des collectivités territoriales.  

Les principaux enseignements de ce sondage sont les suivants : 

- Si un échelon territorial devait être supprimé, ce qui n'est pas une attente réelle des Français, ce n'est certainement pas celui du département. En effet, l’enquête fait ressortir que 1/3 des Français considèrent que s’il fallait supprimer un échelon de collectivité territoriale, ce serait celui de l’intercommunalité. 

- Les Français expriment une défiance à l'égard de l'Etat. En leur donnant la possibilité de répartir les montants collectés par les impôts, les Français donneraient 60% de ces impôts aux collectivités territoriales et 40% à l'Etat, sachant que la situation actuelle est inverse (70% à l'Etat et 30% aux collectivités) ; 

- Sur 6 grands thèmes touchant de près leur vie quotidienne (l'emploi, l'éducation, l'environnement, l'aide sociale, les transports et le logement), les français font majoritairement plus confiance aux collectivités locales qu'à l'Etat ; 

- La hausse des impôts prélevés par les collectivités territoriales s'expliquent plus, selon les Français, par les transferts de responsabilités de l'Etat vers les collectivités plutôt que par la mauvaise gestion des collectivités.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fulminator 13/05/2010 17:38



Les Français sont intelligents, ils ont pourtant votés socialistes qui ont augmenté les impôts de 46% depuis qu'ils sont à la tête de la région Ile de France !


Si les impôts locaux et fonciers ont augmenté autant, c'est parce que les socialistes d'Ilde France ne savent pas faire des économies et remettre en cause leurs privilèges d'élus.


Ce n'est pas la faute du gouvernement Sarkozy, comme ils l'ont serinés pendant les élections régionales, c'est de leur faute