Le gouvernement doit dialoguer !

Publié le par Serge MERY

OctobreManif-2010-copie-2.jpgAlors que le pays s’enfonce dans une crise sociale, démocratique et morale, et que la mobilisation citoyenne reste importante, et même se développe, je souhaite que le gouvernement accepte le dialogue avec les syndicats.

Le refus du projet gouvernemental en matière de retraite est réel et déterminé. Cette réforme est jugée injuste et cristallise toutes les injustices déjà vécues ces dernières années.

Le refus d’entendre de la droite, son mépris affiché pour les jeunes et les salariés, son obstination, plongent le pays dans une colère inquiétante.

Les dénonciations locales des dérives intolérables et condamnables n’exonèrent pas les responsabilités de Nicolas Sarkozy.

Je n’accepte pas les violences et les manifestations de vandalisme.
Je n’accepte pas plus l’attitude bornée de Nicolas Sarkozy qui voudrait faire croire qu’il n’y a pas d’autres issues que sa réforme destinée à livrer notre système de retraites aux intérêts privés.

Partir en retraite avant d’être épuisé, avec des revenus décents : c’est un droit.

Personne ne se grandit à ne pas écouter le peuple dans la rue. Personne ne gagne à se couper de la jeunesse de notre pays.
Il y a des voies à rechercher, des idées à débattre comme la contribution des revenus du capital ou la prise en compte de la pénibilité dans le travail.

Il n’est pas tolérable que des centaines de milliards de richesse produite depuis trente ans par les salariés soient allés exclusivement aux revenus des propriétaires du capital.

Il n’est pas tolérable que le quart de notre jeunesse soit à la recherche d’un emploi.

Je salue celles et ceux qui se mobilisent, de façon responsable, et notamment l’immense majorité des jeunes qui veulent montrer qu’ils sont des citoyens.
Je veux que les responsables politiques de droite, au niveau national comme au niveau local, assurent la sécurité de nos concitoyens au lieu de se servir de quelques incidents abondamment commentés à des fins électoralistes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article