Grand Paris

Publié le par Serge MERY

On parle beaucoup de ce fantastique projet dans les médias. On brasse beaucoup d’idées qui sont souvent pertinentes et l’immense travail apporté par les dix architectes qui ont planché sur le sujet mérite d’être utilisé.

Le seul inconvénient est que les élus n’ont jamais été associés à cette réflexion. Ni les élus des conseils généraux, ni les élus du conseil régional.

Etonnant puisque des déclarations du président de la République et du Premier Ministre laissaient augurer du contraire.

Etonnant puisque nous avons travaillé depuis près de quatre ans avec tous les acteurs locaux et gouvernementaux sur un schéma directeur pour l’avenir de notre région dans les toutes prochaines décennies.

Le texte de Loi est voté par l’Assemblée Nationale et accouche d’un projet de métro qui ne prend en compte aucun des intérêts majeurs des Franciliens, qui remet en cause les pouvoirs des maires dans leurs communes, qui est inadapté au plan de mobilisation des transports sur lequel nous avons travaillé avec notamment le gouvernement.

Et, alors que le texte est adopté, le gouvernement lancerait un grand débat sur l’aménagement de notre métropole pendant toute la durée de la campagne électorale des régionales. Incroyable et jamais vu.

Il serait temps pour la gauche d’avoir un peu d’audace et de sortir de ses divisions pour dénoncer ces attaques insupportables et proposer au peuple francilien une réelle alternative. L’évolution des relations avec ce gouvernement Sarkozy est un leurre, une façon d’endormir les velléités d’aménagement au bénéfice de nos cités. Il faut passer à un comportement plus offensif.

Commenter cet article