Desserte du plateau de Clichy-Montfermeil par le tram-train

Publié le par Serge MERY

T4Voila plusieurs années que le débat existe sur cette nécessité de desservir dans des conditions décentes la population de ces quartiers d’Ile de France qui sont encore aujourd’hui totalement enclavés.

Je suis particulièrement conscient de l’ardente obligation pour les décideurs d’offrir des solutions pour arrêter cette discrimination même si d’autres secteurs de la région souffrent de handicaps identiques.

Il est vrai que, comme pour la ligne 11 de métro jusqu’à Rosny, ou le barreau de Gonesse, ou le tram à Pantin, ou encore le tram à Noisy le Sec, j’ai été dans l’obligation de peser fortement pour que le projet ne soit abandonné au profit d’autres. Le décrochement de la ligne des Coquetiers était l’an passé bien mal engagé et il m’a fallu déployer beaucoup de patience et consacrer beaucoup de temps pour rattraper les comportements erronés. On ne passe pas en 2009 une infrastructure de transport dans un site urbain dense comme on le faisait il y a vingt ans, sans se préoccuper des riverains.

J’ai, ce qui est un comportement tout à fait inhabituel, suivi toutes les réunions publiques sur ce projet et tous les maires, et élus en général ont loué mes qualités d’écoute et de respect. Le député, qui n’est pourtant pas mon ami politique, a même écrit au président du conseil régional pour faire état de mon intelligence sur ce dossier difficile.

J’ai parcouru longuement et en tous sens les différents tracés connus et de par ma longue expérience des transports, je me suis fait une idée assez précise de ce que pourrait être une liaison rapide du plateau vers l’Est de la ligne actuelle. A aucun moment, je n’ai pris position sur l’un des tracés car je pense que ce n’est pas une obligation pendant cette période électorale où les tensions s’exacerbent facilement et qu’il fallait mettre à profit ces 3 mois pour trouver des éléments techniques irréprochables.

C’est pourquoi, j’ai proposé au conseil du STIF de mettre à l’étude les 3 tracés qui pouvaient avoir une pertinence pour les uns ou les autres.

La majorité du conseil du STIF a délibéré autrement en ne conservant que 2 tracés. L’un de ces 2 tracés est très controversé et cette proposition conduit donc à entériner par avance le tracé dit « N° 3 » et qui est totalement rejeté par les populations et les élus de Livry Gargan.

Je considère que ce choix est une erreur, à ce moment et sans que des études poussées n’aient été menées.

Je considère que ce choix rallume inutilement les guerres de clochers que j’avais péniblement contribué à éteindre.

Les commentaires stupides et agressifs entendus sur ce sujet depuis le vote du 9 décembre ne me rassurent en rien et présagent mal de l’avenir de cette infrastructure pourtant si attendue.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article