C’est la VALse à France Inter ?

Publié le par Serge MERY

2441662315-philippe-val-est-il-le-serial-killer-de-france-i.jpgJ’écoute cette station de radio depuis plus de 40 ans et j’ai toujours eu plaisir à faire l’éloge des qualités de France Inter.

L’indépendance des commentaires et des analyses, qui sont bien des fois éloignés des miens, m’a déterminé à la plus grande fidélité.

C’est une radio qui aide à se forger un avis, une radio qui sait gérer la diversité de notre pays et qui, de plus, ravit par ses divertissements talentueux comme « Les Fous du Roi ».

J’aime donc France Inter et le constat que je suis obligé de faire aujourd’hui me peine.

Depuis quelques mois, la révérence devient une obligation et ceux qui veulent s’en affranchir sont rapidement privés d’antenne.

Philippe Val, le nouveau patron de France Inter n’a pas l’air d’apprécier l’impertinence : Stéphane Guillon, Didier Porte, et dans un autre style mais avec autant de professionnalisme, Nicolas Demorand, puis Raphaêl Mezrahi et enfin Gérald Dahan, cela fait beaucoup.

Je ne partageais pas chaque fois l’humour de ces quatre turbulents personnages et je n’étais pas toujours en accord avec monsieur Demorand mais je n’admets pas la censure.

Je veux que France Inter continue à rendre intelligents ses auditeurs et j’en appelle à la raison pour protéger la liberté de ton qui règne encore dans certaines émissions de la chaîne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article