Aider nos collégiens

Publié le par Etienne Mercier

On sait bien que l’école est au cœur des problématiques actuelles de notre société et particulièrement en Seine Saint Denis où les générations, d’origines diverses, doivent trouver, également, des moyens d’enseignement propres à leur émancipation et leur épanouissement.

En cela - et alors que des sommets de démagogie sont atteints par les postures du candidat de l’UMP en matière d’éducation – on peut dire que le Conseil général de Seine Saint Denis a su prendre ses responsabilités en maintenant le cap et en y ajoutant le « coup de pouce » nécessaire.

Sans toucher aux impôts pour ne pas charger la barque fiscale (déjà bien lestée) pour 2007, nous avons en effet priorisées les mesures visant à favoriser la réussite scolaire et qui vont des aides financières aux mesures de gratuité en passant par des initiatives et des actions pédagogiques pour la culture et la citoyenneté.

En tout, hors travaux, ce sont plus de 27 millions d’Euros que nous avons investis dans ce domaine crucial, augmentant ainsi l’aide par rapport à 2006. Entre autres exemples « parlants » : 5,7 millions d’Euros sont débloqués pour réduire le coût de la cantine. 3,3 millions sont prévus pour financer les supports pédagogiques, dont plus du quart pour les ZEP. Et à peu près deux millions d’Euros pour les transports, les projets citoyens et l’achat de matériels comme des calculettes ou des cahiers d’exercices par exemple. Malgré la désertion financière de l’Etat et une décentralisation lourdement handicapante, nous avons décidé de maintenir l’effort et même de l’amplifier. Parce que nous croyons à l’éducation et à l’égalité.

Je pense que nous pouvons en être fiers. Ma conviction est que les résultats de notre politique pour les collèges suivront.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article