Dans les collèges et les lycées …

Publié le par Etienne Mercier

Au moment où se discutent les dotations horaires dans les collèges, on ne peut pas dire que les établissements d’Epinay soient bien traités. Les taux d’encadrement sont plus faibles que la moyenne du district ou du bassin. Cette moyenne est même particulièrement inquiétante sur Jean Vigo et Evariste Galois. Dans ces conditions, il sera difficile de faire du bon travail avec les gamins, c'est-à-dire accompagner les élèves les plus fragiles. Comment croire les promesses de monsieur Sarkozy quand le gouvernement auquel il appartient réduit les moyens à ce point ?

Comment porter crédit aux annonces quand les bourses ne sont pas versées pendant des mois, laissant les familles des lycéens et des collégiens dans les difficultés et le dénuement ? C’est intolérable !

Le double discours de campagne tronque le vrai débat politique auquel les citoyens ont droit !

Cela d’autant que le Conseil général de Seine Saint Denis ne ménage pas ses efforts en matière d’éducation et notamment en direction des collèges. La réussite scolaire a été élevée au niveau de priorité majeure du département. En tout, les moyens mobilisés pour la construction, le fonctionnement, la rénovation et l’équipement informatique des établissements sont très importants : sur la seule année 2006, nous y avons consacré plus de 100 millions d’Euros.

Pour la deuxième année consécutive, nous allons favoriser la baisse des tarifs de la cantine scolaire avec la mise en place à la rentrée du quotient familial. 90 % des familles bénéficieront d’une aide !

Dans tous les domaines et au delà de nos compétences, nous agissons : voyages pédagogiques, projets scientifiques, action culturelle ou citoyenne, nous soutenons les initiatives qui permettent l’épanouissement des collégiens.

Au même moment, la Région Ile de France va doter 175 000 jeunes lycéens et apprentis d’une clé USB équipée en logiciels libres

Les 130 000 lycéens de seconde des lycées publics franciliens et les 45 000 apprentis en première année dans un Centre de Formation d’Apprentis franciliens recevront une clé USB équipée d’un bureau mobile en logiciels libres, à partir de la rentrée scolaire 2007.

Le « bureau mobile » se compose d’une suite bureautique, d’un navigateur Internet, d’un client de Messagerie Email, d’une messagerie instantanée, d’un logiciel de lecture audio et vidéo… La Région Ile-de -France a équipé ses lycées de plus de 100 000 ordinateurs, soit un ordinateur pour moins de 4 lycéens, en accès libre pour Internet et comme outil pédagogique pour les enseignants. Il est en est de même pour les CFA.

Cette clé USB va représenter pour eux un outil de liberté et de mobilité entre leur établissement, les cybercafés, l’ordinateur de leur domicile ou de leurs amis.

Ainsi, pendant que nous dépassons nos promesses en tenant compte du monde qui nous entoure et d’un nécessaire rééquilibrage en faveur des scolaires les plus défavorisés, le Gouvernement de droite se moque des citoyens et continue sa politique de ségrégation sociale.

Nous avons mis en place la carte Imagin ’R pour inciter les jeunes scolarisés à prendre les transports ; multiplié les mesures en matière de tarification sociale, de rénovation des trains, des lycées (etc.) et nous faisons notre possible pour respecter nos engagements malgré la défection de l’Etat et mener une politique sincère et d’intérêt général. Le Gouvernement de droite continue d’abandonner ses missions de service public mais son candidat fanfaronne des promesses dont on imagine bien qu’elles seront tenues ! Comme par le passé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article