FACE A LA CRISE, CONTINUER LA MOBILISATION POUR L’EMPLOI

Publié le par Serge MERY

Alors que les plans sociaux se multiplient, alors que le chômage repart à la hausse en seine Saint-Denis (+6,2%), le Conseil général a adopté au mois de mars un véritable budget « anticrise », axé sur le développement économique et la protection de l’emploi. C’est pour servir cette ambition politique que la seine Saint-Denis finance « Permis, sport, emploi », un dispositif innovant destiné à soutenir l’emploi des jeunes, particulièrement touchés en ces temps de crise.

 

« Permis, sport, emploi » permet à des jeunes du département, âgés de 16 à 25 ans, de bénéficier d’un suivi personnalisé favorisant leur insertion professionnelle. Pendant, 9 9 mois, ce sont 100 jeunes qui, à travers différentes activités, vont renouer avec le chemin de l’emploi. Formation au permis de conduire pour acquérir l’autonomie, stages sportifs pour valoriser du vivre-ensemble ou encore validations des savoirs de bases constituent autant de passerelles vers le milieu professionnel.

 

Le Conseil général de Seine Saint-Denis s’associe à la Région Ile de France, à la Fondation Agir Contre l’Exclusion (Face) et à l’association « Solidarité et Jalons pour le Travail » SJT pour mener à bien cette opération, qui verra au terme des 9 mois d’un « parcours de mobilisation » la signature par chaque jeune d’un contrat professionnel, d’un CDI ou d’un CDD d’au moins 6 mois. Plusieurs entreprises, au premier rang desquels GDF-Suez, participent à ce projet et s’engagent ainsi à accueillir pour répondre à leurs besoins de recrutement les jeunes qui suivent ce programme.

 

Claude Bartolone Président du Conseil général se réjouit de démontrer avec ce dispositif « que les collectivités peuvent non seulement aider au maintien de l’emploi, mais aussi, en nouant des partenariats avec des entreprises, contribuer à la création d’emplois qui bénéficient aux jeunes qui sont trop souvent éloignés du marché du travail ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fulminator 20/04/2009 15:43

Et les quadra, les quinqua, ils ont juste le droit de payer les impôts fort  élévés des collectivités territoriales communistes et socialistes ?