Chacun a une bonne raison

Publié le par Serge MERY

La journée de mobilisation du 29 janvier doit être un immense succès. La section socialiste Edouard Vaillant d’Epinay appelle tous les Spinassiens à y participer. Que ce soit pour la défense de la sécurité sociale, la qualité des soins dans les hôpitaux, la santé en général, les remboursements pharmaceutiques, la recherche, les universités, les services spécialisés, le temps de travail, l’emploi, les droits du travail, la représentation syndicale, l’éducation, la carte scolaire, les postes d’enseignants, les droits de l’Homme, les tribunaux, la justice, la présomption d’innocence, les libertés individuelles, les services publics, le pouvoir d’achat, les retraites, la sécurité publique, la relance de l’économie… On ne peut attendre les élections de 2012 car il sera trop tard. Il faut dire dès maintenant et massivement notre refus. Il faut dire dès maintenant et massivement notre opposition à la politique de casse du tissu social du gouvernement Sarkozy. Il faut que nous soyons des centaines de milliers dans la rue partout en France pour dire : « on en a marre, nous n’en voulons plus ».

Commenter cet article

Liberté chérie 29/01/2009 09:35

Grèves à répétition : CA SUFFIT ! Grèves larvées toute l’année… Blocages sauvages… Mépris des usagers… Le service minimum ? Une blague… ils le contournent sans arrêt Qu’on en finisse… Je réclame : Fin des subventions publiques aux syndicats Aujourd’hui, même si je ne suis pas d’accord avec la CGT, FO et tous les autres, l’Etat m’oblige à les financer massivement avec mes impôts. C’est un scandale ! Tous les syndicats sans exception doivent vivre de l’argent de leurs adhérents, pas du racket qu’exerce l’Etat sur nous. Ainsi, les syndicalistes seront enfin responsabilisés et au service des travailleurs. Réforme de la représentativité syndicale En France, seuls 8% des actifs adhèrent à un syndicat, quel qu’il soit. De plus, malgré une timide réforme en 2008, la représentativité des syndicats est toujours basée sur des critères arbitraires (résultats aux élections des CE, des Prud’hommes…). Pourtant, ce sont ces syndicats qui négocient nos conventions collectives et qui cogèrent les caisses de Sécu alors que nous ne leur avons jamais donné de mandat pour le faire. C’est scandaleux : un syndicat ne doit représenter que ses adhérents. Nous devons être libres de choisir ceux qui parlent en notre nom ! Une organisation militante unique en son genre ! Liberté Chérie est une association indépendante de tout parti politique qui a pour objectif de dénoncer les archaïsmes de notre pays et de promouvoir une société plus libre et plus responsable. Nous avons un site internet étoffé (www.liberte-cherie.com) et nous vous invitons à vous inscrire à notre lettre d'information pour mieux nous connaître. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Internet www.liberte-cherie.com Envoyez-nous un mail à liberte@liberte-cherie.com ou appelez-nous au 06 29 62 06 79 Obligation pour les syndicats de publier leurs comptes Tant que les syndicats continuent de recevoir de l’argent des contribuables, ils doivent au minimum publier leurs comptes. Aujourd’hui, l’opacité sur leurs sources de financement est inadmissible… Mise en concurrence ou suppression du droit de grève : il faut choisir ! Les fonctionnaires et les employés des entreprises publiques ne peuvent avoir à la fois l’emploi garanti à vie, être en situation de monopole et pouvoir faire grève quand ça leur plaît : cela leur donne un pouvoir de nuisance illimité sur la société pour exiger et obtenir encore plus de privilèges. Finissons-en avec le chantage, l’intimidation et les prises d’otages ! Ce n’est pas en bloquant le pays qu’on résout les problèmes des Français !

Liberté chérie 29/01/2009 09:28

Ce jeudi 29 janvier 2009, journée de mouvements asociaux et de blocages sauvages dans toute la France, les militants et sympathisants de Liberté Chérie distribuent des tracts dans toute la France pour rappeler ce qui devrait être les priorités d'un gouvernement responsable dans un moment pareil :

La fin des subventions publiques aux syndicats


La réforme de la représentativité syndicale


La mise en concurrence des entreprises publiques en monopole

ifrap 28/01/2009 14:52

L'iFRAP invite tous les citoyens qui sont contre les grèves du 29 janvier à rejoindre l'initiative conjointe de Liberté Chérie, Contribuables Associés et de l'UNI à venir à la gare de Paris Saint Lazare, où un tractage est organisé entre 6h00 et 10h00 du matin afin de dénoncer ces grèves. En effet, pour plus de 90 % d'entre eux, ces grévistes sont protégés par leurs statuts des licenciements et de la crise économique. Ils sont ainsi assurés de continuer à recevoir leurs traitements et leurs primes. De plus leurs revenus de 2008 viennent d'être augmentés au delà de l'inflation. Contact : Vincent Ginocchio (06 50 26 34 88)

Elisa 24/01/2009 17:25

Cette section n'a aucune légitimité.Elle n'existe pas pour la bonne et simple raison qu'elle n'a pas été autorisée par la fédération socialiste du département.Mais avec Serge Méry, on a l'habitude: après "amition epinay", il essaie une nouvelle aventure.Pitoyable.