Quand Sarkozy bat des records

Publié le par Serge MERY

Il nous avait prévenus. On allait voir ce qu’on allait voir ! Il n’était plus question de tolérer les dérapages des années précédentes en matière de voitures brûlées. 35 000 policiers ont été déployés la nuit de la Saint Sylvestre, là aussi, un nouveau record.

Et, catastrophe, il y a eu 30% de voitures brûlées de plus qu’en 2008, selon le ministère de l’Intérieur. Pas quelques voitures supplémentaires, non. Ce sont près de 1200 véhicules qui ont été incendiés laissant leurs propriétaires dans la détresse et dans l’incompréhension face aux déclarations tonitruantes des derniers jours de décembre.

Certains syndicats de policiers le disent clairement : la politique de l’affrontement, du tout répressif, ne peut aboutir à de bons résultats d’autant que la police admet ne pratiquement jamais connaître les véritables motivations des actes délictueux.

Nous avons besoin d’une autre politique. Nous avons besoin de retisser les liens dans nos communes. Nous avons besoin d’une vraie présence de proximité de la police nationale dans nos quartiers, de dialogue, et cela toute l’année. Nous avons besoin d’un soutien aux associations qui sont de véritables cellules de démocratie locale. Nous avons besoin de responsables politiques humbles et acceptant de travailler sur la durée même si c’est moins médiatique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article