Le budget de la Région Ile-de-France est adopté

Publié le par Serge MERY

4,539 milliards d’euros de budget

1,533 milliard d’euros pour la mobilité et les déplacements

 

Sur 203 votants : 129 pour, 74 contre ; 6 n’ont pas participé au vote

 

D’un montant total de 4,539 milliards d’euros, ce budget est une nouvelle fois en progression (+4,3% par rapport à 2008) tant en investissement (1,958 milliard d’euros, + 4,9%) qu’en fonctionnement (2,581 milliards d’euros, soit +3,8%), sans augmentation de la fiscalité pour les Franciliens.

 

Les recettes : 3,779 milliards d’euros

Le budget 2009 est marqué par une augmentation totale des recettes de 3,8 %,

Pour la troisième année consécutive, la fiscalité régionale n’augmentera pas. Pourtant, la politique du gouvernement se traduit par un sacrifice des moyens accordés aux collectivités locales. Ainsi, les dotations de l’Etat progresseront à un rythme inférieur de moitié à l’inflation.

 

L’emprunt est porté à 760 M€ (+ 49 M€ par rapport à 2008). Cette progression ne représente qu’un quart de l’augmentation du budget et permettra de financer les nouvelles dépenses d’investissement.

 

Les dépenses : 4,539 milliards d’euros (investissement : 43,1% ; fonctionnement : 56,9%)

En cette période de crise, la Région constitue un pôle de stabilité et de solidité pour ses partenaires. Ainsi, le budget 2009 renforce les investissements en faveur des quatre grandes priorités de la mandature qui représente plus de 71 % des dépenses régionales (transports ; apprentissage ; lycées ; environnement).

Commenter cet article

fulminator 05/01/2009 09:15

Quant est-ce que le CR apprendra à faire des économies, les dépenses de fonctionnement sont beaucoup trop élevées par rapport à celles consacrées à l'investissement.C'est pas grave, ce seront les Franciliens qui paieront !!!Quant au mensonge sur la non augmentation de la fiscalité régionale depuis 3 ans, je répondrai par un seul chiffre : la part régionale des impots fonciers a augmenté de 22,05 % entre 2006 et 2008, sans compter l'augmentation de la base.Enfin, le CR emprunte pour payer le déficit de 760 M endette les Franciliens encore plus, comme si la France n'était pas déjà suffisement endettée : plus de 2 mille milliards d'euros !