Monsieur Obama

Publié le par Serge MERY

Il y a des jours où l’on ne rechigne pas de se lever avant l’heure pour vivre un grand moment. Ce matin, j’étais devant ma télé dès 05h30 pour savoir.

Quelle joyeuse émotion !

Car le scrutin américain a un caractère historique. D’abord parce que George Bush nous avait fait détester ce grand pays, ce qui était injuste. Et aussi parce que la défaite du parti républicain est l’échec d’un système économique qui, crise après crise, montre son inefficacité. On ne règle pas l’urgence sociale à coups d’allègements fiscaux dans les entreprises, aux USA comme en France.

Mais il y a aussi une autre dimension qui est une signification particulière pour les noirs américains comme pour les noirs du monde entier, et cela, c’est une énorme avancée et une leçon donnée à la planète entière. Barack Obama ne sera pas le premier chef d’Etat noir dans le monde mais les Etats-Unis d’Amérique sont une toute autre vitrine des affrontements ethniques et raciaux. C’est pourquoi, l’émotion est inouïe.

Pour finir, en tant que socialiste, je me réjouis des engagements de Barack Obama sur l’augmentation des prestations de chômage, l’amélioration de l’école publique, la priorité à l’emploi, le logement, l’assurance santé, la réduction du budget militaire, la programmation de la sortie des troupes US d’Irak, le respect du droit international et la fermeture de Guantanamo. Ces engagements là sont des engagements progressistes, des engagements de gauche adaptés à ce continent.

Alors, en attendant les difficultés qui arriveront, ne boudons pas notre plaisir.

Commenter cet article