Non au service minimum d’accueil Oui au service maximum d'éducation

Publié le par Serge MERY

Comme l’ensemble des élus socialistes et républicains de Seine-Saint-Denis, je condamne la mise en place du  service minimum d’accueil dans les écoles maternelles et élémentaires.
Cette mesure du gouvernement est d’abord une remise en cause du droit de grève qui vient s’ajouter aux multiples attaques contre le service public d’éducation.
De plus, compte tenu du délai minimum de 48 heures pour déposer un préavis de grève, les collectivités ne seront pas en mesure d’assurer l’accueil de jeunes enfants dans des conditions de qualité et de sécurité satisfaisantes.
Il faut donc refuser de s’engager dans la mise en place d’un service de garderie au rabais et demander à l’Etat de remplir ses missions et de garantir la continuité du service public national de l’éducation.

Commenter cet article