Le STIF et la Seine Saint Denis

Publié le par Serge MERY

Depuis vingt sept mois le STIF (autorité organisatrice des transports) est géré par les élus et non plus par l’Etat.

Qu’est-ce qui a changé ?

Le STIF a accéléré le rythme des améliorations pour les transports publics. Qu’on en juge :

2006 : création de Noctilien (réseau de bus nocturnes) ; renforcement des lignes de métro 11 et 13 ; mise en service du tram-train Aulnay-Bondy ; ouverture du métro une heure plus tard les samedis et veilles de fêtes ; renforcement des fréquences, de la qualité et de la vitesse des lignes de bus 147, 150, 154 et 178 ;

2007 : mise en accessibilité de 134 points d’arrêt de bus ; ouverture du métro une heure plus tard les vendredis soir ; renforcement des fréquences, de la qualité et de la vitesse des lignes de bus 54, 57, 61, 65, 76, 115, 143, 170, 303 et 318 ; lancement du service PAM 93 (pour les personnes à mobilité réduite) ; métros supplémentaires sur les lignes 5 et 7 ; gratuité des transports pour les plus défavorisés ;

2008 : augmentation du nombre de trains ; lancement des travaux du RER B ; régularité augmentée du RER D ; début des travaux du tramway Saint-Denis à Sarcelles ; ouverture des travaux pour le prolongement de la ligne 12 ; pose de la première pierre de la ligne ferrée entre Epinay sur Seine et Le Bourget ;

Et bientôt en 2009 : ouverture des travaux du tramway Epinay-Villetaneuse et Saint-Denis ; démarrage des travaux du pôle de Noisy le Grand ; livraison des premiers trains de la nouvelle génération sur Paris-nord, Paris-est et Paris-Saint Lazare.

Ces trois dernières années budgétaires, la tarification a augmenté de 3% soit 1% par an, contre 15% pendant les trois dernières années de l’Etat !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacky 01/09/2008 11:59

BRAVO POUR L'AUGMENTATION du prix des cartes grises de presque 40% en Ile DE France ! pourquoi nepas favoriser les carburants propres ? Le vélo c'est bien mais pas quand on travaille loin de chez soi. Les transports en commun c'est bien, à Paris, si on est près d'une gare. pourquoi ne rine faire pour favoriser les 2 roues motorisés qui, ne stagnant pa dans les embouteillages, polluent moins?