Le retour des METP

Publié le par Serge MERY











Nous avions tout fait,
à notre arrivée à la tête de la région, pour enterrer définitivement ces « marchés d’entreprise de travaux publics » qui avaient été au centre du scandale du marché des lycées d’Ile de France.

Nous avions préféré prendre un peu de retard dans les livraisons tant nécessaires de nouveaux lycées pour mettre de l’éthique et de la transparence dans ces marchés comme dans tous les marchés passés par la région.

Et voila que le Parlement, sur présentation du Gouvernement, a adopté une loi qui réinvente une formule qui ressemble comme deux gouttes d’eau à l’ancien système. On confie à un groupe privé la construction et en même temps, la gestion et le fonctionnement d’un équipement public : lycée, hôpital, école, commissariat de police ou encore prison. Naturellement, cela a un prix. Entre 15 à 20 % plus cher. Car la collectivité compétente doit payer la location du bien pendant 30 ou 40 ans avant de retrouver la propriété. Et surtout cela limite, à quelques très grosses entreprises sans beaucoup de concurrence, l’ouverture de ce marché. Mais ce Gouvernement n’a semble-t-il pas grand-chose à refuser à ses amis. (en photo : Martin BOUYGUES)

Seul le nom a changé et s’est transformé en PPP (partenariat public privé). Cela change tout !

Commenter cet article