Qui gère mal ?

Publié le par Serge MERY

La région est obligée de financer seule les travaux sur les passages à niveau dangereux, les travaux de lutte contre le bruit routier ou ferré, les infrastructures de transports (comme le tram’ y ou comme la tangentielle nord qui entreront en travaux dès 2009 malgré l’absence totale de financements de l’Etat).

La région finance pour plusieurs centaines de millions chaque année la politique du logement alors que c’est une compétence d’Etat.

La région a été obligée d’intégrer 10 000 employés des lycées dans ses effectifs puisque l’Etat abandonne cette compétence et nous doit toujours 355 millions d’€ pour couvrir le transfert.

Etc… et pourtant la région est classée AAA, meilleure note accordée par les grandes agences internationales. Et pourtant l’augmentation moyenne de l’imposition n’a été que de 6 € par foyer fiscal !

Parallèlement à cela, le gouvernement au sein duquel siège monsieur Karoutchi, vient de se faire une nouvelle fois rappeler à l’ordre par la Commission européenne qui lui décerne un blâme pour sa gestion. Les déficits publics, la dette, la croissance, la consommation, le pouvoir d’achat, tous les indicateurs sont au rouge et alarment nos partenaires européens. L’Etat français a perdu toute crédibilité en matière de gestion des affaires publiques et monsieur le ministre Karoutchi devrait humblement éviter de nous donner ses conseils
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article