La Région prépare l’avenir du Circuit Carole

Publié le par Serge MERY

photocarole-haut.jpgA mon initiative, une première réunion s’est tenue au Conseil Régional d’Ile-de-France le 13 février 2008, à laquelle participaient le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, La Direction régionale de l’Equipement, l’AFTRP, la FFMC, l’AFDM et la SEMIPFA (SEM en charge de la gestion du circuit Carole), afin d’envisager l’avenir du Circuit Carole.
A l’issue de cette séance de travail, les points suivants ont été actés :
1. le lancement d’une étude de relocalisation du Circuit avec recherche d’un site d’excellence dans la zone centrale de l’Ile-de-France, concrétisant ainsi les mesures prises dans le cadre du Contrat de projet Etat-Région.
2. le lancement simultané d’une réflexion sur le programme d’un véritable pôle moto international à vocation non seulement sportive, mais également éducative, et de sensibilisation à la sécurité routière.
3. l’examen des mesures à envisager à court terme pour la rénovation du Circuit Carole en vue d’en assurer le fonctionnement sécurisé dans l’attente d’une future relocalisation.
4. le pilotage et la mise en œuvre de ces décisions seront effectués conjointement par les services du Conseil Régional d’Ile-de-France et les services de la Direction Régionale de l’Equipement en concertation étroite avec le département de la Seine Saint Denis, ainsi que tous les acteurs.
5. envisager la prise en compte dans la future discussion du prochain contrat particulier entre la Région Ile de France et le Conseil général de la Seine Saint Denis du budget annuel de fonctionnement du circuit
Le statut précaire de cet équipement d’intérêt régional, unique en Europe, n’est plus acceptable pour les usagers comme pour les collectivités. Devant l’utilisation croissante des deux roues motorisés et le fait qu’elle constitue la première cause de mortalité chez les jeunes, l’existence d’un équipement permanent à vocation sociale, éducative, pédagogique et sportive est plus que jamais nécessaire.
La Région Ile-de-France et le Département de la Seine-Saint-Denis assumeront pleinement leur rôle de partenaire privilégié de l’Etat, propriétaire du Circuit Carole et maître d’ouvrage de son aménagement.

Commenter cet article